13/03/2009

Saine lecture

La plus proche officine pharmaceutique est tenue par un jeune couple (ils ont dû se rencontrer à l'univ). Raison pour laquelle, en cas d'affluence, elle est équipée de deux terminaux eux-mêmes pourvus d'un lecteur de carte SIS. Il y en a un qui refuse obstinément de lire la carte de mon épouse alors que l'autre y réussit parfaitement. Le pharmacien me signale d'un air entendu " Il ne lit pas toutes les cartes, c'est un lecteur Belgacom". Et il m'a semblé deviner "... ceux qui se mettent à plusieurs pour faire le boulot à moitié".

Moi, j'ai rien dit, hein !

09:49 Écrit par Walrus dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.