11/03/2009

Mobiligne

La plupart des publicités pour la "mobiligne" que nous assène la radio depuis plusieurs semaines, ont le don de me hérisser. Je ne nie pas l'utilité de connaître instantannément l'état de fluidité de la circulation sur un itinéraire particulier. Non, ce qui m'horripile, c'est le ton désinvolte qu'emploie celui ou celle qui annonce un retard au boulot, à un rendez-vous, à l'école. Comme si le fait de pouvoir estimer précisément l'étendue d'un retard suffisait à le justifier.

Moi, si j'étais patron et qu'un de mes employés me téléphone pour m'annoncer d'un air glorieux "Je serai dix-huit minutes en retard, j'ai consulté la mobiligne !" Je lui conseillerais de la rappeler pour connaître le temps du trajet retour parce qu'il est viré.

11:38 Écrit par Walrus dans Général | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

Commentaires

Oui, mais si vous étiez le patron de la mobiligne ?

Écrit par : papistache | 11/03/2009

Je n'engagerais que du personnel pouvant rejoindre les bureaux à pied !

Écrit par : Walrus | 11/03/2009

Les commentaires sont fermés.