20/02/2009

Traduttore, traditore

Métro. Sur le quai, station Beekkant, une grande femme, de dos. Elle attend la rame vers Erasme. Sur sa veste, en grandes lettres : "Lapagato".

Mon italien (déficient) me souffle "Je l'ai payée"

12:04 Écrit par Walrus dans Général | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |

Commentaires

Ou alors c'est du langage SMS et elle affiche en clair qu'elle est pas pâtissière et que ce n'est pas la peine de l'importuner en lui demandant un cake ou un éclair... pas de gâteau !

Écrit par : sandrine | 23/02/2009

J'aime bien l'hypothèse de Sandrine :D .

Elle est peut-être au régime et note sur elle quelques phrases à relire en cas d'envie de craquer :D .

Écrit par : valérie | 23/02/2009

Vaut mieux:'' je l'ai payée'' que je l'ai volée

Écrit par : maminette | 23/02/2009

Les commentaires sont fermés.