19/02/2009

Remords

L'autre jour, ayant déposé mon épouse chez son kiné, je passe le long de l'église. Une brave dame, tenant un mouchoir sur l'un de ses yeux, me fait de grands signes de sa main libre. J'imagine qu'elle a un problème et qu'elle voudrait que je la dépose à l'hosto tout proche. Comme je roule dans le mauvais sens pour ce faire et que la rue est très passante, je me dis que le temps que je trouve un endroit pour faire demi-tour, quelqu'un allant dans la bonne direction l'aura déjà embarquée et je passe mon chemin.
Le lendemain, je la retrouve au même endroit. Elle a toujours son mouchoir sur l'oeil et elle discute avec un automobiliste à l'arrêt au volant d'une voiture jumelle de la mienne.

La veille, elle m'avait pris pour un autre con, dis-donc !

10:26 Écrit par Walrus dans Général | Lien permanent | Commentaires (6) |  Facebook |

Commentaires

Pas étonnant si elle ne regarde que d'un oeil!

Écrit par : Aude | 19/02/2009

C'est comme cela que vous appeler les "âmes charitables"

Écrit par : maminette | 19/02/2009

Quelles seraient les probabilités pour qu'elle se soit blessé l'autre œil à vingt-quatre heures de distance ?

Écrit par : papistache | 19/02/2009

pauvre vieille! Avec mes deux yeux, je ne reconnais pas les gens... alors, avec un oeil!

Écrit par : tilleul | 19/02/2009

;-))) Vous êtes sombrement drôle j'adore !

Écrit par : sandrine | 20/02/2009

Peut être teste-t-elle la sollicitude des passants ???

Ceci dit, je serais capable d'en faire autant... Je dis toujours que je ne reconais pas un éléphant d'une coccinelle, quand ils sont en voiture ;-))

Écrit par : Teb | 20/02/2009

Les commentaires sont fermés.