19/05/2008

Loi des séries

Avant mon départ pour l'Italie, j'ai constaté, trop tard pour intervenir, que le pneu avant droit de ma voiture perdait une bonne centaine de grammes de pression par jour. Comme la pompe de mon vélo s'adapte sur les valves de ma voiture, je l'ai emmenée en vacances et, pendant deux semaines, j'ai filé de l'air à ce pneu tous les deux jours.
C'est là que j'ai été victime de la loi de vexation universelle (celle qui fait aussi inmanquablement tomber la tartine côté confiture sur votre pantalon) : la pipette se trouvait presque systématiquement dans la partie inférieure de la roue.

Dingue et... excellent pour mon dos !

21:32 Écrit par Walrus dans Général | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

Commentaires

Vous seriez parti à vélo, les roues sont plus hautes et plus légères !

Écrit par : papistache | 19/05/2008

Bien vu !
Mais il aurait été plus simple de déplacer légèrement la voiture. La prochaine fois, j'essaierai d'y penser !

Écrit par : Walrus | 19/05/2008

Les commentaires sont fermés.